Petite Cornouze - boucle par les Pas des Voûtes, Pas de la Charmate et Pas de l'Allier

Randonnée pédestre Randonnée pédestre Vercors

Les pas, dont celui de l'Allier, ont longtemps servi à descendre dans la plaine le charbon produit avec moult efforts dans les forêts du Vercors. Les temps changent, mais ces passages ont trouvé une nouvelle utilité très en phase avec cette société du spectacle chère à Guy Debord en offrant des cheminements ludiques et spectaculaires le long des falaises. Pas moins de trois de ces pas sont franchis lors de cette randonnée, c'est déjà dire le plaisir qu'on trouvera dans cet itinéraire. Mais si on rajoute à ce constat la probable découverte d'un Vercors moins parcouru, l'odeur des buis, les larges vues sur les reliefs heurtés de Presles, ne reste plus qu'à faire son sac pour partir à la conquête de cet inoffensif bastion.

Itinéraire

Un poteau du Parc du Vercors indique dès le parking la direction à suivre : la petite route qui part à droite. On la suit quelques minutes jusqu'à trouver sur la gauche des petites marches taillées dans le talus, elles mènent à une piste qui file d'abord à travers champs puis s'enfonce dans une forêt de buis particulièrement agréable. La pente est douce et régulière jusqu'aux Voûtes, lieu où se séparent les chemins menant soit au pas des Voûtes soit à celui de l'Allier.
La sente qui monte à gauche se redresse sérieusement et rejoint en peu de temps un vaste cirque en se faufilant au pied des falaises de la Grande Cournouse. Le pas des Voûtes marque l'arrivée en haut de ce cirque et le début du plateau.

Ici une variante est possible en empruntant la piste qui part en descente sur la gauche, le chemin intérieur de la Grande Cournouse. Il rallie en une toute petite heure pour l'aller-retour le Scialet du curé, un beau belvédère sur les falaises de Presles.

Du pas des Voûtes un très beau sentier monte au pas de la Charmate. Cet étroit passage offre un renouvellement complet du panorama en permettant de voir tout le défilé du Grand Veymont. L'itinéraire serpente alors dans des bois très clairs jusqu'à la grande clairière de l'Avant Porte, selon le nom donné au lieu par un poteau du Parc. Plus ou moins descendant, le sentier poursuit à la limite du relief jusqu'à la Plateforme d'où il se réoriente radicalement pour partir retrouver le pas de l'Allier en passant par Micoulas, un carrefour de pistes. Un peu plus loin un deuxième poteau nommé Micoulas est piteusement attaché à un arbre : prendre alors tout de suite à gauche la trace qui s'enfonce dans les arbres au risque de revenir sur la grande clairière rencontrée auparavant en poursuivant sur la piste principale.

La vue offerte par le pas de l'Allier est magnifique et la descente qui longe tout du long les rochers de l'Allier en surmontant quelques pierriers est un enchantement. Le chemin tombe petit à petit et retrouve aux Voûtes le croisement du début de la promenade, ne reste plus alors qu'à emprunter à l'envers la piste pour rejoindre le parking du col de Méselier.

Ce topo ne constitue en aucun cas une sécurité pour son utilisateur. Ce dernier pratique la montagne à ses risques et périls, est autonome et responsable de lui-même et des gens qu’il emmène. Dans le cas contraire, ils fera appel à un professionnel de l'encadrement.


La Grande Cournouse depuis le col de Méselier

Le cirque du pas des Voûtes

La montagne de l'Arp vue du sentier des Voûtes

La montagne de Presles vue depuis le Scialet du curé

Le défilé du Grand Veymont depuis le pas de la Charmate

Les rochers de l'Allier en redescendant du pas de l'Allier

Les falaises de la Grande Cournouse depuis le pas de l'Allier

les commentaires je réagis