Mont Saint-Eynard - boucle depuis le Sappey-en-Chartreuse

Randonnée pédestre Randonnée pédestre en Chartreuse

Le Mont Saint-Eynard est aux grenoblois ce qu’un phare est aux bretons : un repère visuel du quotidien dont ils ne peuvent quasiment pas se passer. Cette vertu qu’on lui confère volontiers depuis la vallée n’est pas son seul intérêt. En effet, cette montagne est un condensé de ce que beaucoup attendent d’une balade dans la région : point de vue grandiose, difficulté modérée (attention tout de même au bord de la falaise), accès rapide et accessible par transport en commun, orientation aisée, faisabilité en intersaison… Certes, une petite route autorise l’accès en voiture directement au fort, mais il est tellement plus agréable et spectaculaire de découvrir les mille mètres qui vous séparent du fond de la vallée au gré d’une marche qui sera souvent accompagnée par les rapaces, les planeurs et les parapentes.

Itinéraire

A proximité du parking un panneau indique déjà la direction du Fort Saint-Eynard. Suivre cet axe qui mène d’abord vers un petit ruisseau que l’on traverse avant d’entrer dans la forêt. Assez rapidement le chemin rencontre la trouée d’une piste de ski de l’hiver qu’il remonte en bonne partie avant de prendre une trajectoire oblique vers la droite (Sud-Ouest) jusqu’à gagner le fil de la crête où, d’un seul coup, le panorama sur la vallée, la ville et la chaîne de Belledonne s’impose d’une manière vertigineuse (la plus grande prudence est requise, notamment avec les enfants).

Poursuivre par le bord de crête en profitant au maximum de ses points de vue uniques (les personnes sujettes au vertige ne sont pas obligées de se tenir près du bord) jusqu’au fort du Saint-Eynard. Il est évidemment possible de parcourir le complexe du fort, mais il s’agit de repérer quelques dizaines de mètres avant la route venant d’en bas, le chemin descendant en direction du village.

Descendre à travers bois par ce sentier qui rencontre la route dans une de ses épingles (1150 m) et qui finit par tomber sur le hameau de Pillonnières. Le plus simple consiste alors à rejoindre le hameau de la Faurie par la route et là, de remonter à travers champ sur une bosse herbeuse pour venir couper le téléski de la Pale et descendre ainsi directement sur le lieu-dit « Mollard Giroud » où l’on retrouve le parking rapidement après une brève remontée de route.


Sur les crêtes du Saint-Eynard la vue sur la vallée du Grésivaudan et la chaîne de Belledonne est omniprésente et parfois vertigineuse.

De retour au Sappey en rentrant par les pistes de ski.

les commentaires je réagis