Roche Courbe - par le Journal

Randonnée pédestre Randonnée pédestre Ecrins

Il n’est pas toujours aisé de choisir ses itinéraires au sortir de l’hiver, faute d’un enneigement clairement établi. Nous présentons ici une belle randonnée que les plus impatients seront heureux de savourer tôt en saison grâce à son orientation sud et le relatif isolement de sa situation. L’altitude du long parcours de crête lui assure en outre de magnifiques vues tant sur le massif du Dévoluy que sur celui des Ecrins.

Itinéraire

Un beau et large chemin longe le flanc gauche de l’église pour atteindre en quelques minutes un premier embranchement vers 1030m. Poursuivre sur la gauche en rive droite de la Combe du Pré du Serre.

Le sentier remonte par le Replat dans la forêt jusqu’au point côté 1306m où l’on doit poursuivre toujours sur la gauche la longue oblique rectiligne qui découvre bientôt d’immense parterres de jonquilles. On ne tarde pas à atteindre les alpages sous le Petit Journal que trois lacets nous permettent de rallier sans effort.

Commence alors un long parcours de crête en direction de l’est, en laissant derrière nous la petite Pointe de Rogne, marqué seulement par un passage légèrement caillouteux juste avant le Grand Journal.

La descente du sommet de Roche Courbe au col d’Aspres est assez pentue et mérite de prendre un peu de temps. Le ruisseau de la Combe est là après quelques lacets d’abord à travers les alpages puis dans les bois clairs de Combe Drue. Il faut le traverser une fois puis une autre immédiatement après pour revenir sur sa rive droite et continuer à dévaler en direction d’Aspres. Vers 1370m un croisement se présente, ne pas prendre la direction des Roches mais bien continuer sur la gauche pour retrouver le ruisseau de la Combe. A l’intersection suivante, on peut prendre à droite le joli chemin qui s’ouvre après une barrière métallique, un panneau mentionne que l’on n’est plus qu’à 1,2 km du village. Une traversée au-dessus d’enclos agricoles rejoint le premier embranchement rencontré à la montée. Il ne reste qu’à se laisser glisser en sens inverse jusqu’à l’église.

Ce topo ne constitue en aucun cas une sécurité pour son utilisateur. Ce dernier pratique la montagne à ses risques et périls, est autonome et responsable de lui-même et des gens qu’il emmène. Dans le cas contraire, ils fera appel à un professionnel de l’encadrement.


Roche courbe

Roche courbe

Roche courbe

Roche courbe

Roche courbe

Roche courbe

Roche courbe

les commentaires je réagis