Rochers de la Ferrière - par le Pas des Rages et la grotte de Balme Noire

Randonnée pédestre Randonnée pédestre Vercors

Le mal aigu des montagnes n’est pas ici un risque à prendre bien au sérieux. Les randonneurs pourront donc profiter une bonne partie de l’année de cet itinéraire tutoyant le relief au plus près, révélant chute d’eau, grotte et barres rocheuses tout au long d’un parcours qui demandera tout de même un peu d’attention.

Itinéraire

N’importe lequel des deux accès au gîte de Basse-Valette rejoint très vite à travers les maisons le sentier du GR de pays du Tour des Quatre Montagnes, balisé comme il se doit de jaune et de rouge. Le GR longe d’abord un petit alpage pour s’engager dans la forêt et remonter la pente par des lacets bien tracés. Quand il se frotte aux premières barres rocheuses et qu’il découvre la belle cascade du ruisseau des Rages c’est que le Pas du même nom n’est plus qu’à quelques minutes au-dessus.
Le chemin devient plat et large pour prendre la forme d’une large piste qui court d’abord vers le Pas de la Ferrière puis aux hameaux de Haut Méaudret et Méaudret, déroulant même entre ces deux lieux-dits sous nos semelles quelques hectomètres de macadam.

La petite route fait un virage à gauche sous le hameau, il est alors temps, environ quarante mètre après, de bien repérer sur la droite le chemin qui s’enfonce dans la forêt du bois de la Faisse, au niveau d’un joli tas de bois. La piste est bien marquée sur la carte Ign, partant plein sud en lisière de pré.
Il faut ensuite être bien attentif aux marques de peinture bleu qui seules nous permettent de serpenter dans les beaux sous-bois jusqu’à déboucher sur le rebord des falaises des rochers de la Ferrière. Le sentier étroit longe le relief et découvre de nombreuses places à chamois tout en offrant de magnifiques vues jusqu’au Pas de la Ferrière.

En revenant sur nos pas en direction du Pas des Rages il faut presqu’immédiatement deviner une toute petite sente très discrète qui tombe de la piste au niveau de la rupture entre le goudron et la terre. Elle descend comme elle peut, mais sans piège ni difficulté réelle, sous les roches du Pas de la Ferrière, passe un premier puis un deuxième petits pierriers pour retrouver un sentier un peu mieux marqué qui part sur la gauche vers la profonde grotte de la Balme Noire, juste là sous des renflements rocheux.

Ne reste alors plus qu’à revenir sur nos pas, mais au lieu de remonter la petite sente, il faut suivre le marquage bleu qui part en très légère descente et retrouve Haute Valette par la forêt en passant sous la ligne haute tension marquée sur la carte puis l’itinéraire du Pas des rages au point coté 1065.
Avant de dévaler sur Basse Valette par l’itinéraire de montée, il est sans doute sympathique de faire un petit détour sur le promontoire du Pas des Rages pour jouir d’une belle vue plongeante sur la vallée.


Rochers de la Ferrière par le pas des Rages et la grotte de Balme Noire.

Rochers de la Ferrière par le pas des Rages et la grotte de Balme Noire.

Rochers de la Ferrière par le pas des Rages et la grotte de Balme Noire.

Rochers de la Ferrière par le pas des Rages et la grotte de Balme Noire.

Rochers de la Ferrière par le pas des Rages et la grotte de Balme Noire.

Même dans le mauvais temps l’approche vers le Pas de la Ferrière est assez spectaculaire.

Rochers de la Ferrière par le pas des Rages et la grotte de Balme Noire.

les commentaires je réagis