Mont de la Coche et pointe de Chaurionde - tour par Orgeval

Randonnée pédestre Randonnée pédestre dans les Bauges

Lorsqu'on se retrouve dans le fabuleux alpage d'Orgeval et que l'on n'a pas pour ambition de gravir la pointe d'Arcalod, il n'est pas encore aisé de choisir entre les deux sommets restant à portée de jambes : Mont de la Coche ou Pointe de Chaurionde. Ce choix nous est apparu si difficile que nous avons opté pour l'enchaînement des deux. Le parcours qui en découle se présente sous la forme d'un grand tour au cœur de la Réserve Nationale des Bauges et réservant des points de vue magnifiques du haut de ces deux pointes comptant parmi les plus esthétiques du massif. Notons pour ceux qui ne souhaiteraient pas réaliser cette grande boucle que chacun de ces sommets peut être entrepris indépendamment depuis le même départ du Nant Fourchu.

Itinéraire

Du parking, continuer encore un peu par la route pour trouver un chemin (variante du GRP du Tour des Bauges) montant sur la gauche. Le suivre à travers la forêt pour gagner l'alpage d'Orgeval puis les chalets homonymes (refuge gardé en été).

Depuis les chalets, grimper sur la gauche par le sentier de l'Arcalod dans une pente herbeuse assez courte mais raide. A son sommet, on domine une large dépression qui s'étend au pied de l'Arcalod. Suivre la croupe sur la gauche en direction du Banc Ferrand quel l'on contourne par la droite en évitant de se laisser descendre dans le fond du vallon (cairns). Viser le petit collu herbeux évident. On traverse ensuite à niveau le haut d'une combe pour rejoindre un second collu à droite d'une petite pointe mi herbeuse, mi-rocheuse. Derrière, on marque une brève descente tout en continuant à traverser sous l'arête Sud de l'Arcalod, avant de remonter dans de petits pierriers au col de la Coche, très caractéristique au fond du cirque. Du col, gravir par la trace de l'arête Sud-Est les 90 derniers mètres menant au Mont de la Coche (2070 m) où la vue sur l'ensemble du vallon d'Orgeval et sur le Pecloz est saisissante.

Redescendre du Mont de la Coche par le même itinéraire jusqu'à la première croupe herbeuse au dessus du refuge. Pour ne pas avoir à descendre jusqu'au refuge, il est conseillé d'emprunter une sente qui part sur la gauche en contournant par le bas la petite aiguille rocheuse qui se dresse juste à côté. Lorsque la trace commence à redescendre sur le sentier du vallon, poursuivre tout droit en gardant une trajectoire montante pour rejoindre le col d'Orgeval (1732 m).

Du col, partir sur la droite en direction de Chaurionde. Le chemin franchit d'abord une pente recouverte par les vernes avant de trouver le départ de l'arête Ouest de la Pointe de Chaurionde. D'abord plat et relativement débonnaire, le parcours se raidit en rencontrant la base de la face Sud-Ouest. Le sentier passe alors rapidement au dessus d'une zone raide d'érosion où les plus sensibles pourront se sentir quelque peu mal à l'aise. Mais qu'ils se rassurent puisque la trace bien creusée prend rapidement de la hauteur en faisant vite oublier les émotions du bas. Après une série de lacets, on parvient au sommet de la Pointe de Chaurionde (2173 m) où l'on profite d'un point de vue inoubliable allant du lac d'Annecy au Mont Blanc.

Descendre de Chaurionde d'abord par l'arête Sud puis, à la séparation des deux lignes de crêtes, suivre celle de gauche (Sud-Est) pour rejoindre le col de Drison (1758 m – non nommé sur la carte IGN). Ne pas monter en face à la pointe du Parc du mouton, mais bifurquer à droite pour suivre un bon sentier coupant la face Ouest du Parc du mouton avant de tomber au col du Haut du Four (1518 m). Passer les chalets puis descendre en forêt par une alternance de traversées et de lacets (parfois même de courtes remontées) pour parvenir au fond du vallon à un pont permettant de franchir le Chéran. Il ne reste plus qu'à suivre la route vers le bas sur un peu moins d'un kilomètre pour retrouver le parking du Nant Fourchu.

Ce topo ne constitue en aucun cas une sécurité pour son utilisateur. Ce dernier pratique la montagne à ses risques et périls, est autonome et responsable de lui-même et des gens qu’il emmène. Dans le cas contraire, ils fera appel à un professionnel de l'encadrement.


En route pour la belle pyramide du Mont de la Coche.

La pointe d'Arcalod et Chaurionde vus depuis le Mont de la Coche.

L'arête menant à la pointe de Chaurionde.

Arcalod et Mont de la Coche dans la montée à Chaurionde.

Sambuy et lac d'Annecy se révèlent depuis la pointe de Chaurionde.

La crête de descente n'en finit pas de descendre.

les commentaires je réagis