Cascade de la Gerlette - par les gorges du Nan

Randonnée pédestre Randonnée pédestre Vercors

Le secteur des Coulmes est un refuge privilégié pour les randonneurs lors des fortes chaleurs estivales, ses forêts profondes comme ses nombreux points d’eau permettent en effet de se préserver d’un soleil devenu trop cuisant. L’itinéraire que nous présentons ici est emblématique de cette spécificité et pourra être parcouru même au cœur de l’été malgré un profil déjà un peu exigeant.

Itinéraire

Remonter la rue de la vieille église pour tourner sur la droite devant son fronton. Quelques mètres après on s’engage sur le chemin des gorges.
On remonte d’abord par un large chemin le très beau ruisseau du Nan. Trente minutes plus tard environ le sentier se fait un peu plus étroit et plus pentu, le temps de deux grands lacets. Puis une très longue allée quasi plate à l’abri du soleil sous sa voute arborée rejoint une petite route qu’il faut suivre sur la droite dix petites minutes.
Au lieu-dit Le moulin continuer tout droit la petite route en ignorant le marquage du parc du Vercors et la route de Malleval, tous deux à droite.

Lorsque le bitume marque un virage à gauche, aller tout droit et s’engager sur une piste dans les prés. En arrivant vers de précaires constructions, cette piste se redresse sur la droite pour faire un premier lacet à droite puis un deuxième à gauche. Elle mène finalement au point coté 918 sur la carte Ign, il faut alors prendre la route sur la droite pour rejoindre une intersection marquée par le parc : le Grand Champ. De là suivre le balisage du parc en direction de Picotière et Malleval.

A Picotière, bien prendre à droite le chemin visiblement peu utilisé qui descend légèrement pour longer un parc a priori à sangliers. Ce chemin descend agréablement jusqu’à un petit pont de pierre permettant de passer au-dessus du ruisseau que la cascade de la Gerlette fait naître.

Un aller-retour jusqu’à cette cascade demande un petit effort d’environ trente minutes lors desquelles on longe et franchit à plusieurs reprises le joli petit cours d’eau.
Revenu au pont, reste à prendre à gauche le chemin qui mène en une demi-heure au village de Malleval.

Passées les premières maisons le chemin longe le mur du cimetière, passe devant une maison neuve et s’enfile dans la forêt pour remonter en pente douce et régulière dans les bois jusqu’à rejoindre une route forestière au point coté 1025 sur la carte. On poursuit sur la gauche ce tracé et très vite un panneau indique Tonnière en contre-bas de la route. Le chemin file entre prés et bois jusqu’à un hameau appelé Chez Rochas.

Passer entre les bâtiments et remonter à droite le chemin jusqu’au croisement « la patte de poule ».
De là un bon chemin redescend vers le Chargeoir puis le hameau Les Belles. Il poursuit sa redescente vers Cognin en tournant à droite après une grosse grange. La pente s’incline plus nettement pour devenir un peu pénible sur quelques hectomètres dans la forêt de Malème où d’énormes travaux de terrassement font marcher sur un tapis de concassé grossier, la vue sur la vallée sur l’Isère permet néanmoins de surmonter aisément ce passage.

On coupe bien vite, et par trois fois, la petite route qui va de Cognin à Malleval pour retrouver le joli village, et la voiture à son entrée.


Le Nan gratifie le randonneur de nombreuses vasques et chutes d’eau souvent très faciles d’accès.

Une véritable avenue parcourt les gorges du Nan.

Dernier regard sur les falaises des gorges du Nan avant de rejoindre le Moulin.

Ruisseau de la Gerlette.

La cascade de la Gerlette.

les commentaires je réagis