Petit Som, Grand Som - par les trois cols depuis la Ruchère

Randonnée pédestre Randonnée pédestre en Chartreuse

Petit et Grand Som sont un peu les deux frères inséparables de la famille Chartreuse. Lorsque l'on vous parle de l'un il faut vous attendre à ce que l'autre soit évoqué dans la foulée. C'est en partant de ce constat que nous avons élaboré ce tour qui vous permettra de fouler ces deux sommets en évitant les passages périlleux, tout en bouclant l'itinéraire par trois cols afin de profiter au maximum de la splendeur des alpages verdoyants bordés des hautes parois calcaires.

Itinéraire

Du parking du Habert, Emprunter le chemin qui prolonge la route en forêt et traverser le ruisseau du Bruyant. S'élever par un sentier balisé qui rencontre plusieurs pistes forestières de débardage de bois, dont une qu'il faut suivre un moment pour franchir le point 1446 m avant d'arriver sur un replat. Poursuivre jusqu'au col de Léchaud dont les alpages riants tranchent avec les profonds sous-bois de la Charmette.

Du col de Léchaud il est alors aisé de gagner le Petit Som en quelques minutes en montant sur la droite la jolie pente herbeuse jusqu'à sa bordure faitière équipée d'une croix. En redescendre par le même chemin jusqu'au col de Léchaud puis remonter en face pour passer une petite brèche donnant accès - moyennant une courte descente - à l'alpage de Bovinant et au col de Bovinant.

De ce col, amorcer une nouvelle montée en bifurquant sur la droite en direction du Grand Som. Le sentier, toujours balisé, passe au dessus du habert de Bovinant puis se faufile dans une petite cheminée peu difficile pour venir trouver le versant Est de cette arête Nord du Grand Som. Ce côté offre un point de vue fantastique sur les hauts plateaux ainsi que sur la chaîne de Belledonne qui s'affiche en panorama. Suivre alors vers le Sud le "sentier des moutons" à travers rochers et dalles calcaires qui laissent place ensuite à d'accueillantes prairies que la croix du Grand Som vient coiffer à la fin. L'originale table d'orientation du sommet est alors une aide précieuse pour qui souhaite s'essayer à la nomination des nombreux massifs visibles d'ici haut. En prenant garde de ne pas glisser, il serait également dommage de ne pas venir observer le monastère de la Grande Chartreuse situé mille mètres en contrebas de la falaise occidentale.

Du sommet, redescendre au col de Bovinant par le même itinéraire. Passer à côté du habert de Bovinant et continuer à descendre pour entrer en forêt. Après quelques lacets, un vieux panneau en bois indique sur la droite le Pas du Loup. Suivre ce sentier qui, après avoir traversé un pierrier, atteint une brèche (le Pas du Loup) elle-même suivie d'une curieuse descente entre deux dalles rocheuses (prudence sur quelques mètres). On retouve bientôt le GRP du Tour de Chartreuse qui permet de gagner facilement le col de la Ruchère en dévalant une belle prairie sous la falaise Est du Petit Som foulé plus tôt. Au col de la Ruchère, basculer à droite en forêt et emprunter dans une patte d'oie un chemin partant sur la droite et venant traverser la clairière de Pré Gervet. On retrouve un peu plus loin la piste principale que l'on descend en passant devant l'oratoire abritant Notre-Dame du Désert, puis l'on retrouve environ un kilomètre plus loin la route du Habert et le parking.

Ce topo ne constitue en aucun cas une sécurité pour son utilisateur. Ce dernier pratique la montagne à ses risques et périls, est autonome et responsable de lui-même et des gens qu’il emmène. Dans le cas contraire, ils fera appel à un professionnel de l'encadrement.


En arrivant au col de Léchaud.

Du sommet du Petit Som, on aperçoit clairement le second objectif de la balade : le Grand Som !

En se retournant vers le Petit Som.

Le monastère de la Grande Chartreuse vu depuis la crête sommitale du Grand Som.

Le franchissement du Pas du Loup est plus ludique qu'impressionnant.

les commentaires je réagis