Grande Ruine, pointe Brevoort - voie normale

Alpinisme Alpinisme Ecrins

Cette ascension sauvage rappelle le caractère de cette dame qui léga sa fortune pour bâtir le refuge ponctuant l’itinéraire et qui porte aujourd’hui son nom : Adèle Planchard. La pointe culminante de la Grande Ruine a elle aussi hérité du patronyme d’une femme : Miss Brevoort. En 1873, elle fut la première, avec ses guides et sa chienne, à atteindre le sommet. La Grande Ruine est décidément une affaire de femmes. Mais quel homme restera insensible à l’aurore éclairant le glacier des Agneaux avec en toile de fond la Barre des Ecrins ?
Malgré la facilité technique du cheminement, ne pas négliger les crevasses du Glacier Supérieur des Agneaux qui peuvent être, selon les conditions, nombreuses et béantes !

Itinéraire

Du refuge Adèle Planchard, prendre rapidement pied sur le Glacier Supérieur des Agneaux. Le traverser dans une direction Sud-Ouest en passant sous un bombé parfois crevassé du glacier. Remonter ensuite en suivant toujours l'écoulement du glacier. Vers 3300 m, laisser sur la gauche le Col des Neiges (3348 m) puis enrouler la trajectoire vers le Nord-Ouest. On arrive sous l'austère Col du Diable (3565 m) et l'on poursuit par la dernière pente de neige menant à la rimaye située au pied de la dernière facette Est de la Pointe Brevoort.

Ne pas se lancer dans cette face mixte directe, raide et souvent sujette aux chutes de pierres, mais juste après avoir franchi la crevasse, traverser sur la gauche jusqu'aux premiers rochers de l'arête descendant du sommet. Contourner ces rochers par quelques pas faciles dans du terrain mixte. On se retrouve à l'entrée d'un petit couloir dérobé qui, par sa remontée, permet de rejoindre facilement l'arête de neige finale puis le sommet de la Pointe Brevoort.

La descente s'effectue par le même itinéraire.

Ce topo ne constitue en aucun cas une sécurité pour son utilisateur. Ce dernier pratique la montagne à ses risques et périls, est autonome et responsable de lui-même et des gens qu’il emmène. Dans le cas contraire, ils fera appel à un professionnel de l'encadrement.


les commentaires je réagis