Charmet de l'Aiguille - couloir Nord

Ski de randonnée Ski de randonnée Belledonne

Situé entre le Puy Gris et le Grand Moretan, le Charmet de l'Aiguille fait partie de ces magnifiques sommets du Belledonne sauvage qui nous donnerait l'impression qu'on est au bout du monde à deux pas de la maison. La traversée Sud-Nord est une belle bambée qui nous offre non seulement un aperçu de la complexité du massif, mais, à chaque changement de cap, la majesté des Alpes découvre l'un après l'autre ses plus beaux fleurons.

Itinéraire

Des Roches, un sentier s'élève calmement sur la rive droite du ruisseau. Le prendre jusqu'à la sortie de la forêt et continuer au fond du vallon. Il est possible de le traverser dès la sortie de la forêt si les coulées sont trop pénibles. On pourra toujours retraverser au dessus pour reprendre l'itinéraire normal. A 1720m le vallon se divise en deux, prendre à gauche (tout droit, en fait) en direction du col de la Valloire et du Puy Gris. Rejoindre une belle moraine Au sommet de laquelle il conviendra de faire un petit pique-nique contemplatif (2500m). Abandonner alors le vallon qui conduit au Puy Gris en longeant la moraine sur quelques mètres, et s'engager dans une vaste combe Sud Sud-Est (ne pas prendre la pente plein Sud). Elle se redresse vers 2600m. en contrebas d'une petite barre rocheuse qu'il faudra laisser sur la gauche. Il ne reste plus qu'une centaine de mètres à faire dans une pente à 35-40° (il est préférable de monter sans les skis car l'arrivée est un peu étroite. Eventuellement, prévoir des crampons car la neige peut être dure le matin). Ce passage conduit à l'entrée de la face Nord dans lequel il sera plus confortable de s'engager un peu plus à droite. C'est plus large pour les premiers virages. En prime, on peut gagner le sommet à pied. Il est à quelques mètres à gauche.

La face Nord est magnifique et souvent en bonne conditions avec une pente soutenue 40° sur 300 m avec quelques passages frisant le 45°.

Au pied de la face, descendre plein Est pour rejoindre les traces de montée, et se laisser filer jusqu'au parking. La petite mousse au soleil se prend à Saint-Colomban ou à Saint-Alban. Ca vaut la peine, ces villages ont gardé beaucoup d'authenticité.

Ce topo ne constitue en aucun cas une sécurité pour son utilisateur. Ce dernier pratique la montagne à ses risques et périls, est autonome et responsable de lui-même et des gens qu’il emmène. Dans le cas contraire, ils fera appel à un professionnel de l'encadrement.


les commentaires je réagis