Chamechaude - versant Ouest

Ski de randonnée Ski de randonnée en Chartreuse

Skié des premiers flocons de novembre aux derniers névés du mois de mai, Chamechaude est le sommet des skieurs du bassin grenoblois. Si l'on est sûr de toujours y trouver quelqu'un, il ne faut pas pour autant se laisser endormir par les sirènes de la poudreuse. On entend trop souvent que l'on peut skier Chamechaude en toutes conditions et que ça ne "part" jamais. C'est faire fi des paravalanches installés depuis des décennies sous le sommet, mais également faire peu de cas des témoignages récents de skieurs qui, au cours des hivers 2005 et 2006, ont vu de grosses avalanches de poudreuse se déclencher naturellement !

Itinéraire

Du col de Porte, prendre à plat la piste menant au bas d'une piste de ski et de son téléski. Remonter cette piste jusqu'à son sommet où l'on coupe un large chemin. Le suivre un court moment à droite puis repérer au dessus de lui, un petit sentier montant plus raide en sous bois sur la droite. Il débouche ainsi directement sous la cabane du Bachasson. Poursuivre dans la combe qui se dresse juste au dessus jusqu'à venir buter contre un gros rocher à la forme bizarre : la Folatière. Traverser ensuite sur la droite à travers encore quelques pins pour arriver au pied de la vaste pente sommitale. De là, toutes les options de montée sont possibles, du plus raide et plus direct à la traversée par le fil des crêtes, selon la volonté et les jambes de chacun. Au plus haut des crêtes, on atteint un petit mur rocheux peu difficile que l'on remonte par la corde et le câble en place si les conditions de neige (ou de glace...) le permettent.

La descente s'effectue globalement par le même itinéraire, mais ce versant est si large qu'il permet une multitude de variantes en fonction du niveau de ski de chacun et des conditions du moment. Attention toutefois aux nombreuses petites (et moins petites) barres rocheuses qui peuvent souvent se révéler infranchissables.

Ce topo ne constitue en aucun cas une sécurité pour son utilisateur. Ce dernier pratique la montagne à ses risques et périls, est autonome et responsable de lui-même et des gens qu’il emmène. Dans le cas contraire, ils fera appel à un professionnel de l'encadrement.


L'ensemble de la course depuis le départ du col de Porte.

Dans la partie médiane du versant Ouest de Chamechaude.

A l'attaque de la grande pente finale. Le sommet est à gauche.

En passant sous la Folatière, ce champignon rocheux particulier.

A l'approche du sommet.

les commentaires je réagis