Aulp du Seuil - couloir en Virgule

Ski de randonnée Ski de randonnée en Chartreuse

"Dans la famille «Couloir de Charteuse», je voudrais la Virgule... bonne pioche !" Ce sont les Petites Roches, cette très esthétique enfilade de rochers dominant le plateau du même nom, qui recèlent ce petit bijou. Les habitués du massif connaissent le passage de l’Aulp du Seuil en été pour être une formidable porte d’entrée des Hauts Plateaux. Mais combien soupçonnent cette descente directe certie de calcaire déversant qui offre une bonne conservation – pour un versant Est  – de l’objet du délice qui nous meut tous ?

Itinéraire

Du col de Marcieu, on peut soit suivre les sentiers forestiers qui zigzaguent en coupant les pistes de ski, soit carrément remonter ces dernières. Dans tous les cas on rejoint l’arrivée du téléski du Grand Essart. De là, suivre le chemin montant tout droit (30 m à droite au dessus du téléski) et ne pas s’engager sur la piste noire de ski de fond. On finit par atteindre l’Alpette, une clairière caractéristique située environ 100 m sous le pied des falaises.

Ensuite, deux solutions :
1- Poursuivre la piste forestière et gagner la vaste combe que l’on remonte au mieux jusqu’à buter contre la falaise supérieure. Longer la base des rochers par la droite pour atteindre une vire facile délimitée (s’il n’y a pas trop de neige) par des barbelés et leurs piquets. L’itinéraire est alors très clair : il redescend légèrement puis remonte gentiement au milieu du calcaire et parvient au passage de l’Aulp du Seuil. La croix est à un vingtaine de mètres au Nord, sur la bordure.
2- Poursuivre la piste forestière jusqu’à sa prochaine épingle et continuer en pleine forêt dans l’axe du chemin que vous venez de remonter. Au bout de 200 m, la forêt s’ouvre et le couloir en virgule s’ouvre juste au dessus de vous. Le remonter au mieux jusqu’à sa sortie en évitant de tout labourer sur votre passage (Pensez à la descente !).

La descente s'effectue "dré dans l'pentu" ! Les 200 m à 40° sont un vrai régal. Deux rétrécissements obligent à lever un peu le pied, puis de bonnes prises de vitesse sont possibles lorsque le couloir s’évase un peu (la méfiance est quand-même requise, surtout dans les contre-pentes, si le manteau est instable).

Nota : dans son tiers inférieur, le couloir se sépare en deux. Le petit couloir dérobé de droite est plus étroit que son jumeau.

La forêt, plus ou moins dense, se négocie au mieux jusqu’à retomber sur le sentier de montée. Si l’enneigement est bon, on peut skier la forêt jusqu’en bas. En cas de doute sur la quantité et la qualité de la neige, ne pas hésiter à récupérer la piste dammée qui ramène au parking.

Ce topo ne constitue en aucun cas une sécurité pour son utilisateur. Ce dernier pratique la montagne à ses risques et périls, est autonome et responsable de lui-même et des gens qu’il emmène. Dans le cas contraire, ils fera appel à un professionnel de l'encadrement.


Au pied de la branche dérobée de la Virgule.

Remontée à pied de la Virgule.

La sortie du couloir débouche directement au passage de l'Aulp du Seuil.

les commentaires je réagis