Tabor - versant Ouest

Ski de randonnée Ski de randonnée Taillefer

Point culminant de la longue échine reliant le Grand Serre au Piquet de Nantes, le Tabor, auquel on ajoute souvent l'A.O.C "… de Matheysine" afin de ne pas le confondre avec son illustre homophone cerçois, est un fabuleux belvédère. Mais non content de trôner au beau milieu du Sud Dauphiné, il se targue en plus d'offrir un itinéraire à skis des plus sympathiques dans lequel on se joue facilement des barres rocheuses de ce versant Ouest.

Itinéraire

Descendre dans le champ situé sous le parking et remonter en face par une piste qui entre rapidement en sous bois en tournant légèrement à gauche. Deux épingles s'enchaînent, puis on finit par sortir des bois pour poursuivre par une longue rampe permettant de remonter vers le Nord pour atteindre à son bout un replat marquant une sorte de col (1920 m). Attention : cette traversée passe sous des pentes sujettes aux coulées. Ne pas traverser jusqu'au lac de Charlet, mais s'élever sur la droite par un système de petites combes peu raides pour gagner un étroit vallon en "S" qui autorise, par le franchissement d'un ressaut un peu plus raide, un cheminement simple entre les barres rocheuses de ce flanc Ouest du Tabor. On rejoint la crête au niveau d'un petit collu d'où le sommet du Tabor est alors bien visible au Sud et accessible en une dizaine de minutes. Un minimum de prudence est requis aussi bien à la montée qu'à la descente en cas de neige dure (c'est souvent le cas sur cette crête) car on domine d'un côté comme de l'autre des falaises peu accueillantes.

La descente s'effectue plus ou moins par le même itinéraire en jouant à "gratter" dans les différentes combes pour trouver la meilleure neige.

Ce topo ne constitue en aucun cas une sécurité pour son utilisateur. Ce dernier pratique la montagne à ses risques et périls, est autonome et responsable de lui-même et des gens qu’il emmène. Dans le cas contraire, ils fera appel à un professionnel de l'encadrement.


les commentaires je réagis