Col du Crozet - par le vallon du Veyton

Ski de randonnée Ski de randonnée Belledonne

Les uns diront qu'on part de trop bas; les autres que c'est trop long. Et comment leur donner tort ? Mais à l'heure où les pratiques se trouvent motivées par un goût croissant d'authenticité, d'isolement, pour ne pas dire de sauvagerie – avec tout ce que cela comporte – il faudra bien que quelqu'un le leur dise : on n'a rien sans rien. Le col du Crozet est justement l'un de ces objectifs qui se paient au prix d'un long cheminement dans le fond d'un vallon où la bonne neige, voire la neige tout court selon l'époque, n'est pas forcément au rendez-vous. Mais la récompense est à la hauteur de l'effort fourni puisque après tant de labeur, on débouche dans un système de vallons suspendus au fond desquels se logent - à l'image du col du Crozet - certains des cols les plus secrets du massif de Belledonne.

Itinéraire

Contourner la barrière interdisant l'accès aux véhicules et remonter la large piste le long du torrent du Veyton. Après environ 3 kilomètres, elle marque quelques épingles puis reprend sa trajectoire presque rectiligne jusqu'au replat de la Chevrette, ancien parking d'été.

Le chemin franchit ensuite le Veyton, repart vers le haut et rencontre le chalet du Planet en marge d'une prairie. On parvient encore un peu plus loin au Plan de l'Ours où l'on quitte le chemin principal pour attaquer une montée en forêt. Passé le lieu-dit "Tirequeue", l'itinéraire dessine une traversée au cours de laquelle un petit passage – toujours en sous-bois - au dessus de barres rocheuses doit susciter de l'attention en cas de neige glacée. On passe ensuite au pied de la combe Sud-Ouest du col de la Bourbière et on finit par atteindre le barrage de l'étang de Périoule qui ne manque d'ailleurs pas de marquer les esprits dans cet environnement d'apparence si sauvage.

Poursuivre vers le Sud pour gagner après un verrou en pente douce le plateau de l'Aup du Pont. Là, mettre le cap plein Est pour monter dans la combe située tout de suite au Sud du torrent du Crozet; assez raide et orientée Sud-Ouest, elle donne accès à un replat au niveau du point coté 2054 m. Continuer vers l'Est pour descendre d'une cinquantaine de mètres au fond d'un joli petit cirque caractéristique, puis franchir une petite croupe pour venir chercher le creux du vallon du torrent du Crozet. Un mur raide doit encore être gravi avant de gagner le vallon suspendu conduisant à son bout au col du Crozet.

La descente s'effectue par le même itinéraire. Cependant, pour éviter de remettre les peaux afin de remonter au niveau du point 2054 m, on pourra suivre le torrent du Crozet en longeant le pied des rochers situés sous ce même point et, après être tout de même remonté de quelques mètres en escalier, retrouver la première combe par une brève traversée au dessus des barres de "Jérusalem".

Ce topo ne constitue en aucun cas une sécurité pour son utilisateur. Ce dernier pratique la montagne à ses risques et périls, est autonome et responsable de lui-même et des gens qu’il emmène. Dans le cas contraire, ils fera appel à un professionnel de l'encadrement.


les commentaires je réagis