Puy de la Gagère – en boucle depuis Font d’Urle

Randonnée pédestre Randonnée pédestre Vercors

Il ne faut pas rechercher la solitude pour s’engager sur le plateau de Font d’Urle car les rencontres que l’on peut y faire se comptent par centaines entre les moutons, les vaches et les chevaux présents sur ce grand pâturage de plus 600 hectares. C’est donc en bonne compagnie et au large que l’on rencontre au fil de l’itinéraire et des points de vue qu’il réserve les formes les plus diverses que le calcaire peut offrir.

Itinéraire

Du parking remonter la route sur environ 500 mètres pour trouver un barrière sur la droite qui permet d’entrer dans les pâturages de Font d’Urle.

Le GR 93 longe d’abord un panneau qui indique les quelques règles à respecter dans l’alpage puis s’oriente sur la gauche en remontant une petite crête marquée par des cairns qu’il faut bien repérer sous peine de s’engager tout droit sur « le sentier du Karst ».

La végétation étant rase les marques sont portées au sol sur les affleurements rocheux, il est donc plus pratique de suivre les longs poteaux de balisage raquettes qui suivent la même trace.

Après trente minutes environ on peut quitter le GR pour monter sur un petit promontoire sur la droite où sont rassemblés de façon étonnante de nombreux cairns.

Cinq minutes plus tard le Pot de la Croix marque le début d’une légère montée en direction de la crête des Gagères. Lorsque le GR passe une clôture pour redescendre sur Vassieux il est temps de le quitter pour rejoindre le sommet du Puy de la Gagère en longeant ce fil électrique.

Pour parcourir la bordure du plateau il faut d’abord remonter au nord pour passer une barre rocheuse qui en gène l’accès puis redescendre à vue au Pas du Follet. Au niveau de Baume Noire profiter de l’arche double avant de poursuivre vers le Pas Pascaud puis la Porte d’Urle.

Passer une antenne puis juste après le pylône implanté à côté repérer la sente qui se faufile en contre-bas des falaises. La trace est bonne et passe devant de nombreuses cavités avant de s’orienter plus au nord et de traverser des pierriers plus fins tout en devenant plus ténue. Un large couloir marqué par une belle bande herbeuse se présente au-dessus du ruisseau de l’Infernet. Il conduit facilement au plateau puis sur la gauche au point 1698m de la carte qui offre un beau point de vue sur le Roc de Toulaud notamment.

Toujours en longeant le rebord redescendre au Pas de l’Infernet pour retrouver le GR 93 qui ramène aux maisons et au parking en passant par la retenue d’eau.


Drôle d'élevage de cairns sur le petit plateau au-dessus du GR à l'est du point coté 1542. atteint après vingt-cinq minutes environ

Le rebord du plateau vu depuis le Puy de la Gagère, le Serre de Montué ferme l'horizon.

Une spectaculaire arche double est bien visible au bord de la sente au-dessus de Baume Noire.

Puy de la Gagère et Rochers de Pêteloup depuis Baume Rousse.

Paysage typique du pâturage, les troupeaux d'ongulés.

Changement d'ambiance sur la sente en direction de la grotte du Berger.

les commentaires