Mont Trélod – depuis les Cornes

Randonnée pédestre Randonnée pédestre dans les Bauges

Quatrième sommet des Bauges par son altitude, la montagne du Trélod est une sorte de vaste îlot herbeux, défendu de tous côtés par d’imposantes falaises. Un cheminement évident existe cependant pour se frayer un passage entre les parois inférieures et gagner les alpages suspendus qui représentent finalement la difficulté principale de ce parcours. En effet, dans leur partie supérieure, ils obligent par endroits à flirter avec un terrain très abrupt où les personnes sensibles au vide pourront se trouver mal à l’aise. Mais que l’on atteigne son sommet ou pas, on profitera à toutes altitudes du superbe panorama que réserve le Trélod sur le Nord des Alpes.

Itinéraire

Du parking, Prendre le chemin montant sur la droite à travers bois. Il s’élève régulièrement dans la forêt jusqu’à se trouver à découvert sous les falaises aux alentours de 1650 m. Les derniers lacets permettent d’atteindre le pied des barres où un point de faiblesse du rocher autorise un franchissement facile. Parvenu à la base des pentes d’herbe, le chemin balisé part sur la droite en traversée, mais préférer monter tout droit par une bonne trace en lacets serrés le long des rochers de la Dent des Portes. On parvient rapidement sur la crête (point 1908 m) d’où il est possible de gagner le sommet de la Dent des Portes très rapidement.

Prendre plein Sud le long de cette superbe crête en profitant pleinement de la compagnie des massifs tout juste révélés, Aravis et Mont Blanc en tête. Parvenu à son extrémité, on retrouve le chemin balisé qui arrive du bas sur la droite. Descendre à gauche pour trouver les ruines du chalet du Charbonnet et le joli chalet des Gardes (fermé) et sa terrasse panoramique, puis traverser en légère descente à droite jusqu’à un collu. A partir de là le sentier monte au-dessus des premiers ravins et couloirs du pied du Trélod, gagne un nouveau col herbeux, puis se redresse plus franchement en formant une série de lacets dans la pente Ouest. Quelques passages à proximité de zones érodées nécessitent un peu d’attention avant de traverser en franchissant une croupe pour venir chercher un peu plus loin sur la gauche les ultimes gradins à travers lesquels le sentier se faufile pour donner accès au sommet.

La descente s’effectue par le même itinéraire jusqu’au collu qui domine le chalet du Charbonnet, d’où l’on récupère à gauche la portion de chemin évitée à la montée et menant à la base des rochers de la Dent des Portes. Au croisement « Sous la Dent des Portes », on pourra varier les plaisirs en optant pour un retour à travers champs via le chalet du Golet et un final par la piste forestière.

Ce topo ne constitue en aucun cas une sécurité pour son utilisateur. Ce dernier pratique la montagne à ses risques et périls, est autonome et responsable de lui-même et des gens qu’il emmène. Dans le cas contraire, il fera appel à un professionnel de l'encadrement.


Au pied de la pente d'alpage finale où zigzague le sentier avant de traverser sur la droite pour trouver le sommet.

Peu avant le sommet, où le chemin domine le versant Ouest de façon spectaculaire.

Au sommet du Mont Trélod.

Panorma du Mont Trélod sur l'Arcalod, Chaurionde, La Sambuy et le Mont Blanc.

les commentaires