Pas de la Coche - par le vallon de Muret

Randonnée pédestre Randonnée pédestre Belledonne

Une balade classique qui permet d’entrevoir une partie de l’envers du massif de Belledonne ainsi que les hauts sommets des Grandes Rousses voisines. Sans présenter de réelles difficultés, cet itinéraire se déroule tout de même en terrain alpin avec une partie finale assez raide. Le point de vue sur l'Oisans et la présence du petit lac de la Coche feront cependant vite oublier l'effort consenti autant que la malheureuse ligne à haute tension.

Itinéraire

Suivant l’emplacement où l'on s'est garé, suivre la route jusqu’au parking d’été du Pont de la Betta (1336 m) et emprunter le petit sentier montant dans l'épingle et permettant de rejoindre rapidement le terminus de la piste (captage). Laisser le chemin partant sur la droite en direction du lac de Crop et poursuivre le long du GR 549 dans le vallon de Muret. Le sentier, alors évident, chemine entre clairières et forêt avant d'atteindre une zone plate où il traverse un moment au pied du Jas des Lièvres. Plus loin, on gagne un vaste replat dominé par ce même Jas des Lièvres, la cime de la Jasse, le pic du Pin et la pointe du Sifflet. Le Pas de la Coche se trouve alors juste en face, plein Est, 250 mètres plus haut. On laisse sur la gauche le Habert d’Aiguebelle que l'on aperçoit et l’on s’engage à travers le mur final en suivant les lacets du chemin qui, peu après s'être engouffré dans un petit vallon suspendu humide, s’ouvre sur le Pas de la Coche.

La descente s'effectue par le même itinéraire.

Ce topo ne constitue en aucun cas une sécurité pour son utilisateur. Ce dernier pratique la montagne à ses risques et périls, est autonome et responsable de lui-même et des gens qu’il emmène. Dans le cas contraire, ils fera appel à un professionnel de l'encadrement.


A l'attaque du grand mur sous le Pas de la Coche.

Dans le ressaut final, en se retournant vers le habert d'Aiguebelle déjà loin en-bas.

La pointe du Sifflet depuis la montée vers le Pas de la Coche.

Dans le petit vallon suspendu juste avant de gagner le Pas de la Coche.

En arrivant au Pas de la Coche on est marqué par la proximité du haut massif des Grandes Rousses.

Le petit lac de la Coche ajoute une touche agréable à ce décor alpin.

les commentaires je réagis