Croix du Carrelet – en boucle par la crête de Croix de la Garde

Randonnée pédestre Randonnée pédestre Ecrins

Villard-Reymond, 1620 mètres d’altitude qui placent ce village au firmament des plus hautes communes du département de l’Isère. Un village dont le caractère quasi secret tient avant tout à son improbable accès routier taillé en pleine montagne… Le décor est donc posé d’emblée ; enfin presque, car pour que l’aventure soit totale il faudra que le téméraire automobiliste devenu randonneur ait pénétré la Combe du Grand Renaud, gravi ses jolies pentes herbeuses et atteint la Croix du Carrelet après s’être lancé dans la magnifique traversée de la Crête de Croix de la Garde pour que toute la splendeur de ce recoin de l'Oisans lui soit révélée. Attention toutefois, bien que relativement court et au dénivelé modeste, le parcours réserve quelques passages délicats qui nécessiteront un minimum de vigilance.

Itinéraire

Du parking, redescendre sur quelques mètres le long de la route et emprunter le chemin partant sur la gauche à travers champ. Après une brève incursion en forêt et la traversée d’une ravine, on pénètre dans la Combe du Grand Renaud que l’on remonte d’abord plein Sud. Gravir un raidillon au milieu duquel on croise la cabane semi-enterrée du berger et poursuivre par une trace assez visible.

Vers 1950 m, la trace prend une direction Est pour se diriger vers la crête de Croix de la Garde. Au point 2083 m, on franchit un petit éperon pour basculer dans la petite combe du Clot de la Selle (panneau). S’engager alors dans une traversée Nord-Est en balcon sous la crête pour venir prendre pied sur cette dernière vers 2130 m.

Bien suivre le fil de la crête de Croix de la Garde jusqu’à la Croix du Carrelet qui se tient sur une ultime éminence, à l’extrémité Nord. En descendre sur la droite par quelques lacets bien serrés d’abord entre les arbres et poursuivre à travers ce raide versant en assurant ses pas dans les virages parfois un peu exposés. Une grosse centaine de mètres sous le sommet, au carrefour « Sous le Carrelet », tourner à gauche en venant couper la pente Nord-Est de la Croix du Carrelet pour retrouver un peu plus loin la forêt. Poursuivre la descente (parfois encore raide) par « les Maisons du Loup » et choisir un retour à Villard-Reymond soit via le Col du Solude pour profiter plus longuement de la vue sur la vallée de Bourg-d’Oisans, soit directement sur la gauche (ni plus court, ni plus joli que la première option). On retrouve le parking à l’entrée du village.

Ce topo ne constitue en aucun cas une sécurité pour son utilisateur. Ce dernier pratique la montagne à ses risques et périls, est autonome et responsable de lui-même et des gens qu’il emmène. Dans le cas contraire, il fera appel à un professionnel de l'encadrement.


Attaque dans le bas de la Combe du Grand Renaud.

Encore sous la crête en contemplant la partie avale de la Combe du Grand Renaud.

Petite pause sur la Crête de Croix de la Garde avec le Grand Renaud et le Pic du Col d'Ornon dans le prolongement amont.

Panoramique amont depuis la Crête de Croix de la Garde (de gauche à droite) : Rochail, Pic du Col d'Ornon, Grand Renaud, Petit Renaud.

A l'approche de la Croix du Carrelet, la petite éminence tout au bout de la crête.

La Croix du Carrelet, une proue dressée au-dessus de la vallée de l'Oisans.

Vue plongeante sur Villard-Reymond.

Début de la raide descente, d'abord dans le versant dominant Villard-Notre-Dame, avec la vallée du Vénéon en toile de fond.

Arrivée à Villard-Reymond avec une vue d'ensemble du parcours effectué sur la gauche.

les commentaires