Tour du lac du Sautet - depuis Corps

Randonnée pédestre Randonnée pédestre Dévoluy

C’est en franchissant le pont du barrage du Sautet qu’on réalise à quoi tient la retenue d’un tel volume d’eau : un mur en béton d’à peine quelques dizaines de mètres de largeur qui a modifié pour toujours (en principe…) le paysage d’une région tout entière. Les eaux turquoise du lac du Sautet qui aujourd’hui s’étendent au pied du village de Corps forment en réalité deux fjords qu’une avancée de terre directement issue du massif du Dévoluy vient séparer. Plus que le simple point de confluence du Drac et de la Souloise, cette proue de navire géologique est également le havre où est venu s'abriter le petit village d’Ambel qui jouit d’un panorama remarquable sur le lac et les massifs environnants. Les 25 km de ce tour intégral du lac du Sautet sont l’occasion de profiter des moindres facettes du plus grand plan d’eau de l’Isère.

Itinéraire

Du parking, poursuivre le long de l’avenue principale de Corps (N 85) et prendre la première rue à droite (Rue du Serret) après l’Hôtel de la Poste, puis la deuxième à gauche (Rue de la Fontaine). On débouche sur le Chemin du Barry où l’on prend sur la droite en longeant de petits jardins potagers, puis un vieux mur en pierre, avant de trouver un panneau indiquant la Combe Lara sur la gauche. Emprunter ce sentier en descendant dans les bois d’une centaine de mètres en direction du lac. On tombe sur une petite route, prendre à gauche et passer devant le village vacances. S’engager sur le chemin qui prolonge la route vers le Sud-Est. Quelques remontées assez raides mais brèves ponctuent le cheminement, et la proximité du lac est déjà remarquable.

Poursuivre jusqu’au lieu-dit « Grimaudais » et tourner à droite en descendant à nouveau vers le lac avant d’atteindre le Pont du Loup qui enjambe le Drac. Le franchir et continuer par la route sur environ 200 mètres avant de monter sur la gauche jusqu’au village de Beaufin. Traverser le village puis, au carrefour "la Riole", emprunter une piste sur la gauche à travers la forêt pour rejoindre le village d’Ambel et son plateau par de très belles prairies. Une courte incursion dans le village permet d'aller trouver un bassin et de refaire le plein d'eau potable. Attention, le balisage PDIPR (panneaux jaunes officiels) dans le grand périmètre d'Ambel semble connaître des dégradations volontaires et peut, par endroits, causer quelques problèmes d'orientation...

A l’entrée du village on retrouve la route qu’il s’agit de suivre sur une centaine de mètres avant de prendre la première route partant sur la gauche qui ne tarde pas à se transformer en chemin. Filer ainsi vers le Sud en profitant de très beaux points de vue sur les gorges de la Souloise et la falaise des Gillardes. Au niveau de la croix du lieu-dit « la Croisette », où le panorama touche à son paroxysme, couper la route et descendre sur la droite par le sentier menant au hameau du Mas que l'on atteint après une franche épingle sur la gauche. S’ensuit une nouvelle courte portion de route jusqu’au Pont du Mas qui permet le franchissement de la rivière Souloise et marque l’extrémité Sud du lac.

Après une épingle sur la route s’engager sur la droite pour remonter et filer en rive gauche (Nord) en passant au pied de "demoiselles coiffées" (concrétions géologiques caractéristiques sous lesquelles il vaut mieux ne pas s’arrêter…) et continuer jusqu’au petit village du Vieux Pellafol. A la sortie du hameau, emprunter un bout de route pour gagner Les Payas en coupant la D 537. Prendre la courbe à droite après l’église et suivre le balisage qui retrouve un chemin traversant un champ en contrebas des deux éoliennes. On retrouve la route D 66 que l’on suit à la descente brièvement. Au bout de 4 virages un sentier permet d’éviter la route un moment avant de la retrouver juste au-dessus du barrage du Sautet.

Traverser par le pont en profitant d'un point de vue saisissant sur le barrage et continuer par la route pendant environ 500 mètres. Prendre un chemin montant sur la gauche dans une courbe de la route ("les Brèches"). Dans la continuité du chemin on retrouve une petite route carrossable (cote 912 m.) que l’on suit jusqu’à Corps où l’on retrouve le parking.

Ce topo ne constitue en aucun cas une sécurité pour son utilisateur. Ce dernier pratique la montagne à ses risques et périls, est autonome et responsable de lui-même et des gens qu’il emmène. Dans le cas contraire, il fera appel à un professionnel de l'encadrement.


Avant le hameau de Grimaudais.

Le joli et accueillant plateau herbeux du village d'Ambel.

La Croisette et son panorama à couper le souffle sur le Dévoluy, du Faraut à l'Obiou.

L'une des Demoiselles coiffées, peu avant le Vieux Pellafol.

La traversée au-dessus de l'impressionnant barrage du Sautet et l'un des temps fort de ce tour.

C'est en rentrant à Corps, face à Ambel, que l'on prend la mesure de la forme et de l'immensité du lac du Sautet.