Balcon du Sirac – boucle par le balcon de Baume Rousse et les refuges Chabournéou et Vallonpierre

Randonnée pédestre Randonnée pédestre Ecrins

Le Valgaudemar, l’une des plus longues vallées du Parc National des Ecrins façonnée depuis des millénaires par la rivière Séveraisse, est un véritable sanctuaire à ciel ouvert. La multitude de sommets de plus de 3000 mètres qui composent ses limites aériennes et au firmament desquelles se dresse l’illustre Olan tranche avec un fond de vallée qui, lorsqu’il n’est pas dessiné par l’activité agricole encore active autour des villages, demeure malgré tout verdoyant. Ce parcours qui consiste en une vaste boucle de 19 km autour du cirque terminal de la haute Séveraisse et passant inévitablement au pied de la face Nord du monumental Sirac permettra à chacun de s’en rendre compte.

Itinéraire

Du parking, commencer par descendre à travers blocs rocheux et arbustes pour venir traverser par une passerelle le torrent de Muande Bellone. S’engager alors sur le « sentier du Ministre » en entamant une assez longue traversée quelques dizaines de mètres au-dessus de la rivière Séveraisse. Lorsqu’une intersection marquée d’un poteau directionnel se présente, prendre sur la gauche la direction de la Cabane du Pis. Le sentier s’élève rapidement le long d’une gorge avant de rencontrer vers 1800 m une zone beaucoup plus douce. Au point 1969 m, on croise le sentier descendant du plateau de Tirière qu’on laisse sur la gauche pour rejoindre bientôt la Cabane du Pis.

Le chemin descend derrière la cabane et vient traverser immédiatement le torrent de Pis Baumette avant d’engager une légère descente sous le versant Nord-Ouest de Baume Rousse. En passant dans le versant Ouest on retrouve une trajectoire ascendante avant de filer par un confortable et magnifique sentier dessiné à flanc de montagne de Baume Rousse. On finit par apercevoir le refuge Chabournéou situé environ 200 mètres plus bas, de l’autre côté du torrent éponyme. Une descente en terrain raviné permet de rejoindre Les Roux, un joli replat herbeux qui abrite la zone de bivouac du refuge. On atteint le refuge Chabournéou 10 minutes plus tard, après avoir traversé le torrent et poursuivi la descente en rive gauche.

Du refuge, emprunter le sentier démarrant derrière le bâtiment et filant vers le Sud. Franchir le torrent du Sirac et attaquer la spectaculaire traversée en versant Nord du Sirac dont les longues et impressionnantes arêtes culminent 1200 mètres au-dessus de la tête. Le sentier s’approche une première fois de la rupture de pente puis vient buter sur des dalles compactes d’une dizaine de mètres de hauteur que l’on surmonte en s’élevant à l’aide d’un câble. On reprend le fil de la traversée qui rencontre un pierrier représentant la partie la plus austère du parcours. S’ensuit le franchissement du Banc des Aiguilles où, une nouvelle fois, un câble sécurise la descente d’une partie rocheuse. On tombe presque instantanément sur un superbe plateau herbeux niché au pied de la raide face Nord-Ouest du Sirac. Ne reste plus qu’à dépasser la petite bosse que se partagent herbe et rochers pour découvrir le refuge de Vallonpierre au bord de son joli petit lac.

Du refuge, revenir à l’extrémité Est du lac et suivre le chemin descendant plein Nord. Ses nombreux lacets conduisent jusqu’au fond de la vallée où l’on retrouve le torrent de la Séveraisse que l’on franchit par une passerelle vers 1640 m. Remonter d’une trentaine de mètres sur l’autre rive pour retrouver le « sentier du Ministre ». Il ne reste plus qu’à parcourir vers le Nord cette portion de chemin pour récupérer un peu plus loin l’itinéraire suivi en début de journée jusqu’au parking.

Ce topo ne constitue en aucun cas une sécurité pour son utilisateur. Ce dernier pratique la montagne à ses risques et périls, est autonome et responsable de lui-même et des gens qu’il emmène. Dans le cas contraire, il fera appel à un professionnel de l'encadrement.


Le monumental Sirac déjà bien visible dès le début de la balade trône tout au fond de la haute vallée de la Séveraisse.

En montant en direction de la cabane du Pis, avec l'Obiou tout au fond dans l'axe de la vallée du Valgaudemar.

En se rapprochant du Sirac depuis le balcon de Baume Rousse dont le nom prend tout son sens à l'automne.

Le Pic de Vallonpierre (à gauche) et le cirque du Pic Gazonné vus depuis le balcon de Baume Rousse.

Au bout du balcon de Baume Rousse on aperçoit en contrebas le refuge Chabournéou.

Bientôt au refuge Chabournéou ! La suite se déroule juste en face, au pied de la face Nord du Sirac.

En contemplant l'Olan et ses satellites depuis le balcon de Baume Rousse avant de descendre sur le refuge Chabournéou.

En route pour la traversée sous le Sirac avec le refuge Chabournéou déjà derrière nous.

L'un des deux passages câblés de la traversée permet de franchir une dalle compacte.

L'austère face Nord du Sirac avec tout en haut la Brèche en V du Sirac.

En contemplant le vallon du Jocelme et le refuge Chabournéou depuis le balcon du Sirac.

En arrivant sur le plateau de Vallonpierre, dans l'axe de la vallée de la haute Séveraisse.

Le très joli refuge de Vallonpierre a été construit au bord de son petit lac.