Roc Rouge – en boucle par la crête du Rocher du Vieux

Randonnée pédestre Randonnée pédestre Lauzière

Dorsale à l’altitude modeste, le petit massif de la Lauzière étonne par l’intérêt et la beauté des itinéraires dont il regorge. Sa situation géographique privilégiée compense son manque d’élévation et transforme les éminences hérissant son échine en autant de belvédères à couper le souffle. Le parcours que nous présentons ici, fidèle à cette peinture, offre de plus le plaisir charnel d’un rapport direct avec sa belle roche granitique qu’il faudra parfois attraper à pleine main.

Itinéraire

Du parking un panneau indique la direction du refuge du lac de la Grande Léchère. Parallèle à la petite route, un sentier mène rapidement au lac qu’on laisse sur la droite pour continuer sur la large piste en direction du col de Montjoie.

Quand cette piste qui longe la Grande Rigole sort des bois on ne tarde plus à voir un chalet, il ne faut pas le rallier mais bien repérer dans le talus la trace qui monte dans les myrtilliers juste avant un large pierrier. Cette fine sente remonte le cône en direction du sommet du Grand Mas et s’oriente à flanc sur la droite lorsqu’elle vient buter sur ses contreforts les plus raides. On prend pied sur la crête en remontant facilement le deuxième couloir herbeux avant le sommet du Rocher du Vieux auquel on accède par un court crapahut.

Redescendu de ce premier belvédère ne reste qu’à suivre les marques de peinture rouge pour parcourir au mieux ces crêtes faites de gros blocs en direction de Roche Bénite que l’on atteint en s’écartant un peu sur la gauche.

Il ne faut pas longtemps pour rallier le col de Montjoie depuis ce second magnifique point de vue. Le Roc Rouge est juste là, cent et quelques mètres au-dessus de la cabane du col, les pelouses qui nous en séparent sont vites remontées et l’on atteint sans effort le point culminant de la sortie.

Une courte désescalade plein nord permet d’atteindre un petit col d’où l’on voit clairement à l’est une petite sente qui descend dans le vallon séparant Roc Rouge et La Louche Percée en longeant le pied de ce dernier sommet. On quitte cette trace quand le chemin bien tracé qui va vers la Crête Maxet en longeant un petit lac est visible, on le rejoint alors à vue en traversant une zone de gros blocs.

Depuis le croisement de Crête Maxet le chemin descend sur la gauche pour retrouver la piste du début de journée que l’on parcourt en sens inverse pour revenir au lac de la Grande Léchère puis au parking.


Montée le long du pierrier sous le Grand Mas.

De l'autre côté du col de Montjoie, à droite, le sommet du Roc Rouge.

La sente dans le vallon entre Roc Rouge et la Louche Percée.

Le petit lac avant Crête Maxet marque la fin des difficultés.