Rochers de Chalves - boucle par la Porte de Vararey et le goulet d’Hurtières

Randonnée pédestre Randonnée pédestre en Chartreuse

La forêt de Génieux est une curiosité du genre : elle regorge de trous, grottes et autres cratères qui trouvent formidablement leur place au milieu d'une végétation aux allures mystérieuses. Le caractère riant des alpages des Bannettes et d'Hurtières contrastent franchement avec la partie boisée de l'itinéraire que l'on retrouve en fin de parcours. Le panorama qu'offre le sommet des Rochers de Chalves est un vrai délice qui se savoure encore mieux au lever du soleil.

Itinéraire

Repérer juste au dessus du parking les deux pistes bien distinctes qui démarrent. Emprunter celle de gauche en suivant la direction de "Vararey" et des "Bannettes". On attaque alors d'emblée en forêt sur un terrain quasiment plat. Ensuite, la piste enchaîne une succession de montées et de descentes plus ou moins longues pour franchir les gros "cratères" qui truffent cette partie de la forêt de Génieux. Quelques bonnes descentes peuvent surprendre et amener à se demander si l'on est toujours en train de suivre le bon chemin. Pas d'inquiétude : suivre tout le long la trace principale (marques jaunes) et ne pas se laisser embarquer par les différentes traverses que l'on rencontre. Au bout d'un ultime ressaut, la forêt s'ouvre et l'alpage de Vararey s'étend droit devant. Ce changement de monde soudain est un moment fort appréciable et une petite pause de contemplation sur les belles barres rocheuses qui s'étirent au dessus de cette "porte d'entrée" naturelle s'impose.

Partir ensuite à travers le plat de l'alpage puis suivre une trajectoire tirant plutôt à gauche en s'élevant facilement au pied des parois des Rochers de Chalves. On parvient à un petit resserrement du pré qui paraît même marquer un petit col. Ce n'est pas tout à fait le cas puisqu'en poursuivant encore un peu on se rend compte que l'on ne redescend pas mais que l'on évolue presque à plat jusqu'au chalet des Bannettes (1711 m). Du chalet, poursuivre vers le Sud-Ouest pour regagner en quelques minutes le col des Bannettes (non nommé sur l'IGN) d'où il faut remonter la croupe herbeuse juste sous le sommet des Rochers de Chalves. Le terrain se redresse sans devenir délicat et on suit quelques marques bleues qui permettent de trouver le bon passage dans les pins et les petits gradins rocheux jusqu'au sommet des Rochers de Chalves (1845 m).

Redescendre jusqu'au chalet des Bannettes puis au "faux" petit col par le même itinéraire et filer sous le Rocher de Lorzier à travers les prés pour remonter aisément au col d'Hurtières (1769 m). Partir sur la droite jusqu'au point 1725 m. Passer les clôtures et s'engager brièvement dans la descente sur le refuge d'Hurtières, mais attraper rapidement une sente suivant en balcon le pied des jolies parois que l'on garde à main droite jusqu'au goulet d'Hurtières (ce passage ne présente aucune difficulté par sol sec. Il peut en être différent par sol humide ou enneigé).

A la sortie du goulet, on replonge directement dans la forêt de Génieux. En suivant la piste principale (en partie différente de celle tracée en rouge sur la carte IGN) on finit par retomber sur l'itinéraire des cols de la Vache. Il suffit alors de poursuivre la descente par la raide rampe du Pas de l'Ane pour retrouver quelques centaines de mètres plus bas le parking du col de la Charmette.

Ce topo ne constitue en aucun cas une sécurité pour son utilisateur. Ce dernier pratique la montagne à ses risques et périls, est autonome et responsable de lui-même et des gens qu’il emmène. Dans le cas contraire, ils fera appel à un professionnel de l'encadrement.


L'abri des Bannettes juste sous le sommet.

Au sommet des Rochers de Chalves après être monté par l'arête Sud, un itinéraire bien plus technique.

Le chalet des Bannettes et les Rochers du Lorzier.

L'alpage d'Hurtières et la Grande Sure dans la brume.

les commentaires je réagis