Tour de Mont St Martin - par le Cuchet et la Cheminée

Randonnée pédestre Randonnée pédestre en Chartreuse

A basse altitude et pourtant déjà bien ancré dans le massif de la Chartreuse, Mont-Saint-Martin est un havre de tranquillité. Rien de telle qu'une grande boucle périphérique pour en découvrir toutes ses facettes. L'une d'entre elles, la Cheminée, est particulièrement grisante car elle permet, moyennant un cheminement assez aérien mais sécurisé par un câble, le franchissement en pleine forêt de la grande barre rocheuse qui soutient le plateau sur lequel est installé le village.

Itinéraire

Suivre à travers bois le chemin qui longe le pied de la paroi. Il file plein Nord dans cette forêt de hêtres, de buis et de houx en n'étant jamais vraiment raide. Après environ ¾ d'heure, on parvient à un croisement où il faut s'engager sur le sentier montant à droite. On rejoint assez rapidement le pied de la falaise où le chemin amorce une petite traversée joliment protégée par le rocher. La main courante câblée de la Cheminée de Mont-Saint-Martin ne tarde pas à faire son apparition et annonce le début du passage le plus technique de l'itinéraire. Bien qu'équipée tout du long, il s'agit de regarder quand même où l'on met les pieds car le terrain est raide, la boue souvent présente et le vide pas bien loin… Le fait de regarder ses pieds ne doit pas faire oublier de jeter un petit coup d'œil à la vallée de l'Isère qui s'écoule loin en bas. Au sommet de la Cheminée, descendre dans les sapins pour rejoindre en lisière des bois une croisée de chemins offrant deux possibilités :

Variante courte :
Le sentier de droite descend très agréablement au milieu des champs au dessus du village. A partir des premières maisons du hameau d'Espagne, le sentier devient goudronné et le retour sur le bourg s'effectue facilement. En retombant sur une route plus importante au lieu-dit Collavière, tourner à gauche en suivant la route qui vient franchir le ruisseau de Lanfray juste avant de descendre sur la mairie.

Variante longue :
Continuer tout droit en remontant quelque peu jusqu'à trouver une nouvelle intersection. Laisser la patte de gauche monter vers les Bannettes et reprendre la descente pour rejoindre les Combes. Cette vaste clairière offre encore une fois plusieurs directions possibles mais seule celle prolongeant l'axe par lequel on y arrive mènera aux animaux tant convoités. 150 mètres plus loin, le sentier tourne à droite pour décrire une longue ligne descendante au pied du Rocher de l'Eglise. Laisser sur la droite une variante directe de retour sur Mont-St-Martin et poursuivre jusqu'à ce que la piste marque un franc virage après lequel on ne tarde pas à longer un grand pré qui hébergeait il y a quelques années un élevage de daims. En continuant le chemin, on retombe rapidement sur le lieu-dit "Namière" d'où, en suivant la route sur la droite, on en vient à traverser le ruisseau de Lanfray avant de rejoindre la place de la mairie.

Depuis cette place un chemin descend à droite de la route pour s'en éloigner au début avant de la retrouver plus bas dans une de ses épingles et de la couper par quatre fois pour finalement la suivre jusqu'au parking.

Ce topo ne constitue en aucun cas une sécurité pour son utilisateur. Ce dernier pratique la montagne à ses risques et périls, est autonome et responsable de lui-même et des gens qu’il emmène. Dans le cas contraire, ils fera appel à un professionnel de l'encadrement.


L'esthétique sentier qui longe le rocher jusqu'à trouver l'attaque de la cheminée.

A l'attaque de la cheminée.

La cheminée de Mont-Saint-Martin, un passage un peu impressionnant mais sécurisé par une main-courante.

Mont-Saint-Martin et le Rocher de l'Eglise vus depuis les prés supérieurs.

les commentaires Voir le commentaire