Ranc des Agnelons - traversée des crêtes

Randonnée pédestre Randonnée pédestre Vercors

Pour ceux qui auraient aimé se frotter aux arêtes du Gerbier mais qui ne maîtrisent pas les techniques d'escalade, la traversée du Ranc des Agnelons est une alternative de choix : l'accès à la Double Brèche permet dans un premier temps de s'imprégner du grand "vide" qui règne là haut. Dans une seconde phase, la crête superbement effilée qui s'étend de manière spectaculaire jusqu'au Roc Cornafion permet de rejoindre le Col Vert par la voie des airs !
Un tour réservé aux marcheurs au pied sûr.

Itinéraire

Remonter la large piste forestière du Col Vert pour rejoindre un peu après la sortie des bois la jonction de "sous le Ranc des Agnelons" (1530 m).
Laisser le chemin menant au Col Vert et partir à l'opposé vers le Sud par le balcon Est sur environ 500 mètres. Après être passé au pied d'une barre rocheuse, repérer sur la droite un cairn marquant l'attaque d'un petit sentier balisé par quelques traces de peinture orange. Il s'agit du chemin d'accès à la "Double Brèche" qui matérialise à la fois le début des arêtes du Gerbier et l'extrémité Sud de la crête du Ranc des Agnelons.
Cette sente remonte par de nombreux zigzags dans les raides pentes herbeuses en contournant quelques barres rocheuses. Dans son dernier tiers, elle s'oriente un peu plus au Sud et domine alors une grande falaise au dessus de laquelle mieux vaut ne pas glisser… A proximité des crêtes, on vient dominer l'impressionnant précipice du versant Est de la Double Brèche où une grande prudence est de mise et l'on atteint la bordure du Ranc des Agnelons quelques mètres plus haut.

Poursuivre vers le Nord en restant sur le fil des crêtes. Leur versant Ouest est constitué d'une vertigineuse falaise alors que leur flanc Est, bien que très esthétique, n'est jamais effrayant. On remonte et redescend les petits sommets successifs qui constituent le Ranc des Agnelons. Un ressaut plus escarpé que les autres présente un petit "couloir cheminée" sans difficulté après lequel la vague trace reprend son cours en se rapprochant toujours un peu plus du Cornafion. Compter ainsi 1h30 pour atteindre le Col Vert d'où l'on retrouve le sentier du balcon Est - Noter qu'il est possible de redescendre des crêtes par le versant Est à quasiment tout moment pour retrouver plus bas le balcon Est .

Du Col Vert, revenir au carrefour nommé "sous le Ranc des Agnelons" et regagner le parking par l'itinéraire de montée.

Ce topo ne constitue en aucun cas une sécurité pour son utilisateur. Ce dernier pratique la montagne à ses risques et périls, est autonome et responsable de lui-même et des gens qu’il emmène. Dans le cas contraire, ils fera appel à un professionnel de l'encadrement.


A l'attaque des crêtes du Ranc des Agnelons depuis la Double Brèche (la corde n'est en principe pas utile).

Par fort vent du Sud, il devient difficile de se tenir debout sur le fil des crêtes.

Jamais vraiment difficile techniquement, le terrain n'en demeure pas moins toujours rude.

les commentaires je réagis