tour de la Grande Sure - par le col de la Sure et le Portail de Chorolant

Randonnée pédestre Randonnée pédestre en Chartreuse

Comment passer très près d'un sommet aussi emblématique que la Grande Sure, ne pas l'atteindre et ne pas en ressentir la moindre frustration ? La réponse est simple : en faire le tour en empruntant des sentiers aussi sauvages que ceux du Fournel et du Portail de Chorolant, et aussi beaux que ceux du col de la Sure et de Jusson. Cette grande balade s'adresse toutefois aux marcheurs rompus à la lecture de carte et ne craignant pas les dénivelés importants.

Itinéraire

Le sentier démarre juste après la maison située en bord de route et attaque assez fort en franchissant tout de suite un petit contrefort rocheux au dessus duquel il vaudrait mieux ne pas tomber. Poursuivre à travers bois pour d'abord venir franchir la passerelle du Fournel (616 m), puis gagner le lieu-dit "le Fournel" au moment où l'on croise une large piste forestière carrossable. La suivre à droite sur quelques dizaines de mètres et repérer sur la gauche un sentier discret mais signalé qu'il faut suivre pour s'élever dans un bois raide où l'on franchit assez vite une cascade (cours d'eau temporaire) grâce à la présence d'une passerelle faite de rondins et collée à des rochers. Plus haut, le chemin perd en déclivité et franchit le lit du ruisseau de Chorolant juste avant de sortir des bois et de gagner le Cul de Lampe au pied d'une belle paroi.

Poursuivre vers le Sud pour entrer rapidement dans l'alpage de la Grande Sure au milieu duquel le parcours rencontre son point culminant au col de la Sure (les plus endurants auront ici le loisir de gravir le sommet de la Grande Sure, puis d'en redescendre en suivant l'arête Sud pour retrouver l'itinéraire un peu plus bas au lieu-dit "Velouse". Mais attention car cette ascension représente 150 mètres de dénivelée supplémentaires et la balade est encore loin d'être finie…).

Descendre en versant Sud du col de la Sure mais en restant bien en rive droite du talweg qui se creuse de plus en plus au fil de la descente. On atteint le lieu-dit "Velouse" - où les mouflons ne sont jamais bien loin - qui marque la porte de sortie des alpages de la Sure. On descend alors en forêt par un chemin assez raide jusqu'à trouver un croisement indiquant sur la droite "Jusson".

Une remontée d'environ 280 mètres de dénivelée s'engage dans l'épaisse forêt de la combe des Veaux et se conclut par l'arrivée dans l'alpage occidental de la Grande Sure qui abrite le chalet de Jusson. Depuis la cabane, il suffit de se laisser guider vers le Nord-Ouest au pied de la falaise en gardant la courbe de niveau environ 250 mètres sous la base de la falaise sans se laisser embarquer par les sentes creusées par les vaches. On profite au cours de toute cette traversée d'un point de vue sensationnel sur tout le Voironnais qui paraît si proche mais que l'on domine pourtant de plus de mille mètres. Après une ultime combe, on regagne une petite zone boisée puis une clairière où des cairns conduisent au portail de Chorolant, point de faiblesse entre deux barres rocheuses à l'entrée de la forêt nécessitant un minimum de prudence car le terrain est souvent humide et une glissade se solderait par une chute de plusieurs mètres.

Une fois cet obstacle franchi, se laisser dévaler par un bon sentier à travers les bois jusqu'à tomber sur une large piste aux herbes hautes qu'il faut suivre dans un premier temps vers le Nord-Ouest, puis dans un second, après une épingle à gauche, vers l'Ouest-Sud-Ouest. Poursuivre la descente pour déboucher sur la "route forestière privée" (comme indiquée sur la carte IGN) qui ramène sur la droite au Fournel. Ne reste plus qu'à emprunter le chemin du matin pour rentrer à la voiture.

Ce topo ne constitue en aucun cas une sécurité pour son utilisateur. Ce dernier pratique la montagne à ses risques et périls, est autonome et responsable de lui-même et des gens qu’il emmène. Dans le cas contraire, ils fera appel à un professionnel de l'encadrement.


Une étonnante passerelle sur le chemin du Fournel.

Une des cascades éphémères du Chorolant.

En entrant dans l'alpage de la Grande Sure avec le Mollard de la Grande Vache au-dessus.

La crête Nord de la Grande Sure vue depuis l'alpage.

Le sommet de la Grande Sure depuis le col de la Sure.

Un petit troupeau de mouflons qui réside dans une partie reculée de la Grande Sure.

A la fin de la traversée de l'alpage occidental de la Grande Sure.

Le mystérieux Portail de Chorolant passé, il ne reste plus qu'à dévaler la forêt.

les commentaires je réagis