Moucherotte – par le trou Saint-Michel et la Grande Roche Saint-Michel

Randonnée pédestre Randonnée pédestre Vercors

On pensait avoir tout dit au sujet du Moucherotte et du pic Saint-Michel. On pensait avoir tout vu de ces deux montagnes et de leurs alentours. Mais c'était faire omission de l'existence de la Grande Roche Saint-Michel qui se dresse au dessus de la commune de Claix en reliant les deux sommets précités. C'est justement en fouillant le haut de cette falaise que le Trou Saint-Michel - qui s'ouvre dans sa partie basse en pleine paroi - peut être découvert. Son étonnante exploration s'inclut aisément dans un tour empruntant le mystérieux Pas de la Bergère et l'aérienne crête de la Roche Saint-Michel, et nécessitera l'usage bref mais recommandé d'un petit bout de corde.

Itinéraire

Emprunter le chemin qui monte dans le pré au dessus de la route et qui se poursuit en forêt pour rejoindre le carrefour du "Bois des mûres". Continuer vers le Sud par la large piste qui redescend un instant avant de rencontrer une patte d'oie dont il faut suivre la branche de gauche montant en direction du Pas de la Bergère. Après avoir franchi des premiers rochers situés à gauche d'une belle barre, on progresse dans une partie forestière assez raide qui réserve dans sa partie supérieure une nouvelle zone rocheuse où la progression s'effectue joliment entre deux dalles avant de sortir, au Pas de la Bergère, sur un plateau.

Remonter facilement la Combe de St-Nizier jusqu'à couper le GR 91 pour rejoindre l'abri des Ramées à travers le plateau homonyme. Poursuivre encore sur environ 300 mètres en légère descente par la piste pour repérer sur la gauche à l'entrée d'une petite clairière un rocher portant une marque de peinture orange. S'engager sur la piste qui semble se dessiner en laissant une autre trace partir à droite. Le jeu consiste alors à guetter et à suivre les marques orange parfois peu visibles qui vont mener vers l'Est jusqu'au Trou St-Michel (indiqué environ 400 mètres trop au Nord sur la carte IGN) en bordure de falaise.

La visite du Trou St-Michel nécessite un minimum de précaution et l'installation d'une corde de 30 mètres sur un arbre peut se révéler fort utile autant pour y descendre que pour en ressortir puisque la cavité présente deux ressauts relativement glissants et devant être désescaladés. On débouche sur une étonnante petite terrasse herbeuse en pleine falaise de la Grande Roche St-Michel d'où l'on jouit d'un spectaculaire panorama sur Grenoble et les massifs environnants.

Ressortir du trou comme on y est descendu et filer vers le Nord en suivant la magnifique crête de la Grande Roche St-Michel. Même si l'on a souvent la possibilité de se tenir à distance du grand vide, la végétation occasionnellement très dense oblige parfois à frôler la bordure de près. La splendeur du paysage qu'offre ce cheminement ne doit pas faire oublier les règles élémentaires de prudence sur ce genre de terrain. Après environ 3 km le long de ce parcours aérien on atteint le Moucherotte et sa table d'orientation.

Descendre en direction de St-Nizier-du-Moucherotte par le GR 91. Au croisement de la "Combe de l'Ours" (1275 m), on retombe sur la piste du Bois des Mûres que l'on reprend sur la gauche pour retrouver après 1,5 km le croisement du "Bois des mûres" où il suffit de reprendre le chemin du matin sur la droite pour regagner le parking.

Ce topo ne constitue en aucun cas une sécurité pour son utilisateur. Ce dernier pratique la montagne à ses risques et périls, est autonome et responsable de lui-même et des gens qu’il emmène. Dans le cas contraire, ils fera appel à un professionnel de l'encadrement.


La belle étroiture du Pas de la Bergère.

On tombe presque par hasard sur le Trou Saint-Michel, en bordure de falaise.

Le Trou Saint-Michel.

La terrasse du Trou Saint-Michel est un belvédère unique au-dessus des vallées de Grenoble.

En route vers le Moucherotte par les crêtes.

Impression de grand vide sur les crêtes de la Grande Roche Saint-Michel.

Le Moucherotte est enfin en vue !

les commentaires je réagis