Pic de Bure - par la Combe Ratin

Randonnée pédestre Randonnée pédestre Dévoluy

Cet itinéraire pour le pic de Bure ne se résume pas au tête-à-tête impressionnant que les énormes paraboles de l’observatoire du plateau imposent au randonneur qui pointe son nez au dessus de la combe Ratin. Non, ce cheminement est surtout un condensé du massif : ambiance minérale et panorama exceptionnel garantis. La descente peut paraître bien longue si on ne pense qu’à rallier la voiture… Elle passe par contre comme dans un rêve si on profite des perspectives que l’orientation de la pente vers le bas offre sur les combes pour s’imprégner de l’ambiance hors norme que dégage ce massif décidément si particulier.

Itinéraire

De la cabane de l’Avalanche, en limite de forêt (1534m), un sentier assez étroit monte dans les prairies en serpentant au milieu des jeunes pins. Quand il débouche dans les alpages et que le paysage s’ouvre largement on ne tarde pas à apercevoir la bergerie sur la gauche : il est alors temps de monter plus franchement dans le vallon entre la Corne et la crête de Coste Belle. Dupetit col coté 2048 m on voit très bien une grande sente étroite qui remonte de façon rectiligne un long pierrier sous Plate Longue, cette sente nous amène dans les prés raides parcourus de marmottes qui précèdent la Combe Ratin. Cette combe est faite de gradins plus ou moins recouverts de petits cailloux qui rendent la marche ludique ou plus sûrement agaçante selon l’état de fatigue du moment. Mais dans tous les cas c’est le dernier effort avant de déboucher sur le plateau de Bure et saisir pleinement ce que le mot contraste veut dire : on passe d’un seul copu d’une combe à la sauvagerie sans faille au monde des hommes, avec tractopelles montés par téléphérique, paraboles mobiles et autres baraquements ! Il est urgent de partir à vue sur la gauche rejoindre quelques 200 m plus haut et 2 km plus loin le sommet du Pic de Bure. S’y restaurer en admirant les beaux paysages qui s’offrent à nous en direction du Dévoluy, des Ecrins ou du Buëch.

La descente s’effectue par le même itinéraire.

Ce topo ne constitue en aucun cas une sécurité pour son utilisateur. Ce dernier pratique la montagne à ses risques et périls, est autonome et responsable de lui-même et des gens qu’il emmène. Dans le cas contraire, ils fera appel à un professionnel de l'encadrement.


les commentaires je réagis