L'Aiguille - par Rochassac

Randonnée pédestre Randonnée pédestre Dévoluy

L'Aiguille est un sommet méconnu qui souffre de la notoriété de ses fameux voisins, Obiou et Grand Ferrand. Perché sur la même ligne de crêtes, il ne leur envie pourtant pas leur panorama et l'itinéraire qui y conduit, remontant les pentes ouest au-dessus du Trièves, est des plus gratifiants, remontant forêt, cascades, alpages et combes minérales. Les chamois sont les spectateurs les plus assidus de ces paysages, à l'opposé des randonneurs concentrés à quelques encablures de là sur certains des grands itinéraires classiques du massif.

Itinéraire

Du parking de Rochassac la piste part sauter sur la droite le ruisseau de la Vanne en empruntant un petit gué en planches. Elle continue à découvert, presque à plat, franchit le petit ru de Pierre Aiguë, puis se redresse progressivement en même temps qu'elle entre en forêt. Balisé par des marques jaunes, le sentier grimpe alors régulièrement en sous-bois sur près de 500 mètres de dénivelée. Bien tracé, serpentant à l'ombre de beaux arbres, la montée vers l'alpage de Rochassac se fait très rapidement.

Vers 1600 m on débouche sous le replat qui abrite le refuge de Rochassac (1688 m) qu'on ne tarde pas à atteindre par de courtes sentes dans les prés. Le sentier se faufile entre les deux bâtiments et retrouve bientôt la bergerie et sa télébenne désaffectée. Le chemin part toujours plein nord, jusqu'à un poteau indicateur implanté au beau milieu des alpages. Deux lacets plus haut l'itinéraire rejoint le chemin du col de l'Aiguille, encore distant d'un peu plus d'un kilomètre toujours au nord.
Une combe plus loin l'herbe laisse place au caillou et c'est dans une ambiance plus minérale qu'une deuxième combe est franchie avant l'arrivée sur le col de l'Aiguille (1966 m).

Les pentes herbeuses au nord du col accueillent les derniers pas en direction du sommet de l'Aiguille (2037 m), atteint 10 minutes plus tard.

Le retour s’effectue par le même itinéraire. Il est également possible de bifurquer au niveau du poteau indicateur situé dans les alpages de Rochassac pour redescendre directement sur les Brachons par un sentier plus raide, mais il faut alors boucler la randonnée par un kilomètre de route pour revenir au parking en passant par le hameau de Longueville.

Ce topo ne constitue en aucun cas une sécurité pour son utilisateur. Ce dernier pratique la montagne à ses risques et périls, est autonome et responsable de lui-même et des gens qu’il emmène. Dans le cas contraire, ils fera appel à un professionnel de l'encadrement.


Les crêtes de Rochassac.

Le sommet de l'Aiguille et le Bonnet de Calvin à l'arrière.

En arrivant au col avec le sommet juste au-dessus.

L'Obiou, si proche.

Casse Varnage.

les commentaires je réagis