Le Rocher de Comboire

Randonnée pédestre Randonnée pédestre dans le Vercors

Surtout connu pour son ancien fort, le rocher de Comboire est un îlot de verdure protégé de l’urbanisation galopante des communes voisines. Cette boucle de 2 heures balisée en jaune permet de découvrir un riche patrimoine naturel et historique.

Itinéraire

En descendant du bus 58 à l’arrêt « Col de Comboire », vous verrez à proximité la signalétique jaune indiquant la direction des Cimentiers que vous emprunterez. Une centaine de mètre après avoir quitté la route, prendre sur votre droite, vers le sud pour rejoindre le chemin de montée au niveau du lieu dit « Les cimentiers » vers le Belvédère de Comboire. Une centaine de mètres de dénivellation par un chemin assez raide seront à gravir pour atteindre le sommet du rocher. Vous en profiterez, selon la saison, pour observer la végétation de type méditerranéen avec par exemple ces érables de Montpellier aux feuilles trilobées caractéristiques. Au sommet, un panorama exceptionnel sur le bassin Grenoblois et sur les montagnes environnantes vous attend.

A partir de là, le long rocher de Comboire vous propose une balade reposante sur sa dorsale sur près de 2 km avec en toile de fond l’agglomération à l’est et les falaises calcaires du Vercors à l’Ouest. A l’extrémité nord de la boucle, prés des Nalettes à Seyssins, le chemin amorce une franche descente, puis se réoriente progressivement vers le sud par une large piste ombragée. Suivre maintenant la direction des Cimentiers pour rejoindre le chemin du départ, puis la route où un bus vous permettra de quitter avec certainement quelques regrets ce secteur à la fois si campagnard et si proche de la ville.

Nota : cette balade s’effectue partiellement en bord de falaises, bien rester sur les chemins balisés.

Le fort de Comboire :

Construit à la fin du XIXème siècle, cet édifice est le derniers né d’un ensemble de 6 forts chargé de défendre l’ancienne capitale du Dauphiné (les autres forts sont ceux du Saint Eynard, du Murier, du Bourcet, de la montagne de 4 seigneurs, de Montavie)

Les carrières de pierre à ciment :

Le rocher de Comboire recèle un véritable réseau de galerie souterraine, qui datent de l’exploitation de la pierre à ciment par la société Vicat, fondé par l’inventeur (Louis Vicat) du ciment en 1827.

Ce topo ne constitue en aucun cas une sécurité pour son utilisateur. Ce dernier pratique la montagne à ses risques et périls, est autonome et responsable de lui-même et des gens qu’il emmène. Dans le cas contraire, il fera appel à un professionnel de l'encadrement.


P1040478

P1040528

itinéraire