Corenc - La tour des Chiens

Randonnée pédestre Randonnée pédestre en Chartreuse

La maison forte d’Arvilliers dite « tour des Chiens » se dresse au pied du mont Saint-Eynard en Chartreuse, à l’altitude de 530 m. Le site de la Tour des Chiens domine la ville et la vallée du Grésivaudan, en offrant un large panorama sur la chaîne de Belledonne, le Taillefer, le Grand-Serre, l’Obiou et les falaises du Vercors. Juchée sur un promontoire, la tour des Chiens répondait aux buts recherchés au Moyen Âge par les constructeurs d’une maison forte : se protéger, observer, signaler. Cette tour de guet permettait à ses occupants de communiquer par signaux optiques. Le domaine a été dit « d’Arvilliers », du nom de la puissante famille des Arvillars, alliée aux Dauphins et à la Maison de Savoie, qui en fut propriétaire à la fin du Moyen Âge, et dont l’aigle couronné figure aujourd’hui sur les armes de la ville de Corenc.

Itinéraire

De la place Jules-Moch, monter par la D 512 sur quelques mètres, puis prendre à gauche sur un chemin jusqu’au terrain de sport. S’engager à gauche sur le chemin goudronné conduisant à la tour des Chiens qui est une propriété privée. Continuer par un chemin empierré traversant un bois et passant à Batonnière (649 m). Suivre la direction du Gorget par un bon chemin en lisière qui rejoint une petite route ; l’emprunter sur environ 150 m à gauche.

Ne pas rater à gauche, derrière la glissière de sécurité, un petit sentier aménagé (escaliers) qui coupe un virage. Reprendre la petite route dans Chantemerle. À la sortie, dans un virage et sur la droite, descendre par un chemin creux qui conduit au hameau de Gorget (380 m) Suivre à gauche le chemin de Maubec en direction de Corenc village.

À Maubec, monter à gauche par une voie goudronnée qui devient rapidement un sentier et longe des vignes. Dépasser un réservoir, puis une rue à droite pour rejoindre la Figette. Descendre alors par le chemin de Chantourbe, puis à gauche par celui de Cabassière pour retrouver Corenc village.

Ce topo ne constitue en aucun cas une sécurité pour son utilisateur. Ce dernier pratique la montagne à ses risques et périls, est autonome et responsable de lui-même et des gens qu’il emmène. Dans le cas contraire, il fera appel à un professionnel de l'encadrement.


hauteur de Corenc 2.JPG

tour des chiens

itinéraire.JPG