Le replat de Commiers

Randonnée pédestre Randonnée pédestre dans la Matheysine

Cette randonnée sur les contreforts Ouest du Connex permet de découvrir les forêt mixtes de ce massif et offre de beaux points de vues sur la basse vallée du Drac ainsi que sur les balcons Est du Vercors.

Itinéraire

Le départ se fait de la place située à coté de l’école, à la sortie du village coté La Mure. Descendre la route départementale D 529 sur 200 m en direction de Grenoble, puis s’engager dans la rue des Gourgy. Après 500 m, la petite route se transforme en bonne piste. Un beau point de vue vers le Nord permet d’apercevoir l’agglomération Grenobloise. Continuer tout droit dans la montée en laissant une piste sur la droite. Passer à coté du captage d’eau du village de Notre-Dame-de-Commiers.

400 m après, le chemin escarpé amorce une épingle à droite et s’oriente au Sud. Arrivé au replat de Commiers, prendre à droite le chemin de descente vers Notre-Dame-de-Commiers. D’abord en direction Nord, le chemin amorce un grand virage à 180° pour ensuite descendre vers le Sud sur 800 m.
Options possibles : Possibilité de s’engager en aller/retour sur le replat autrefois cultivé, ou alors de continuer la montée sur 400 m, jusqu’au pivot, permettant d’envisager d’autres destinations, notamment vers le replat de Saint-Pierre.

Après quelques lacets abrupts, le chemin longe une prairie à partir de laquelle un beau point de vue sur le lac et le barrage de Notre Dame de Commiers est possible. Rejoindre un peu plus bas la D 529 et la descendre sur 400 m pour rejoindre le parking de départ.


PATRIMOINE NATUREL :
CONSTRUCTION DU BARRAGE DE NOTRE DAME DE COMMIERS

Le grand chantier de construction du barrage de Notre-Dame-de-Commiers commence en 1960. 1959 voit la construction de la route d’accès du village au lit du Drac, pas moins de 200 m de dénivelé à équiper d’une route de 2,7 km. La mise en eau de la retenue aura lieu en août 1964. Le barrage, assez semblable dans sa conception à celui de Serre-Ponçon, est constitué d’une digue d’une largeur de 230 m à sa base et de 10 m en crête. Il a une longueur de 350 m pour une hauteur de 40m. Il retient 34 millions de m3 d’eau et participe à la production hydroélectrique du Drac avec en amont, dans l’ordre, les barrages de Monteynard, de Saint Pierre Cognet et du Sautet. La production électrique annuelle de cet ensemble est de 1800 Gigawatt et permet de disposer à tout instant d’une puissance de 700 Mégawatt.

Ce topo ne constitue en aucun cas une sécurité pour son utilisateur. Ce dernier pratique la montagne à ses risques et périls, est autonome et responsable de lui-même et des gens qu’il emmène. Dans le cas contraire, il fera appel à un professionnel de l'encadrement.


barrage de Notre Dame de Commiers.JPG

village de Notre Dame de Commiers.JPG

itinéraire.JPG